Agir ensemble pour cette nouvelle année !

Tout d’abord, bonne et heureuse année 2017 à tous et à chacun. Nous avons, pour cette année, plusieurs rendez-vous d’importance qui vont impacter notre quotidien, nous le savons !
Notre engagement citoyen est sollicité pour deux scrutins majeurs – les Présidentielles et les Législatives – pour lesquels il s’agira, non seulement, de réfléchir aux choix les plus en cohérence avec nos valeurs et nos pratiques : démocratie, dignité humaine, solidarité, laïcité… mais aussi  d’aller voter !

Notre engagement est aussi quotidien : dans nos centres et dans la vie fédérale avec, entre autre, la validation du projet fédéral lors de
l’Assemblée Générale, le 13 mai prochain. Oui, c’est bien au plan local, sur nos territoires de vie, que nous avons décidé de nous investir concrètement chaque jour : en donnant à chacun la possibilité de créer, de mettre en place ses projets, en allant vers ceux qui sont le plus en difficulté, en innovant…
Faisons en sorte de poursuivre notre tâche dans un environnement en mutation rapide.

Aussi, durant cette période de bonnes résolutions individuelles et collectives, donnons-nous le temps du rêve, comme le préconisait Jean-François Caron, lors du Congrès régional d’Erdeven. Rêvons pour aller de l’avant, de nous ouvrir sur de nouvelles formes de participation, via le numérique, notamment, pour les jeunes actifs qui n’ont pas toujours le temps de concilier temps de travail et temps personnel ou encore les personnes âgées qui se déplacent plus difficilement mais qui souhaitent  s’impliquer dans la vie locale.
Faisons en sorte que ces nouveaux outils de communication, en complémentarité de nos savoir-faire en matière d’accueil et de convivialité, permettent à tous de mieux accéder et faire circuler l’information, d’ouvrir le dialogue et de faire émerger la parole du plus grand nombre, que chacun puisse être acteur.

Nous nous devons d’explorer et accompagner ce changement de pratiques pour augmenter le développement du pouvoir d’agir de chacun,  dont certains se sont déjà saisis. Alors, faisons en sorte qu’initiatives et compétences soient reconnues et contribuent  au mieux vivre ensemble. Multiplions les portes d’entrée dans la vie  fédérale pour plus d’intelligence collective et collaborative. Il s’agit bien ici de reconnaître la pluralité, la diversité, des pensées et des actes posés par chacun  pour constituer un socle collectif riche et producteur du mieux vivre ensemble.

Souhaitons-nous aussi une bonne année de plaisirs partagés à « faire ensemble » et  de convivialité.

Bref, agissons ensemble et… buvons un coup !

Raymond JEGOU et Michèle TRELLU

 



Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils